Commandes
  • Commandes privées
  • Commandes publiques
Studio Les Filtres La Solfatara Othoniel

Commandes

Œuvres in situ

Jean-Michel Othoniel entre au Louvre

Octobre 2019, Musée du Louvre - Cour Puget

ALFA

Mars - Juin 2019, National Museum of Qatar, Doha

COSMOS

Janvier 2019

Jean-Michel Othoniel entre au Louvre

Octobre 2019, Musée du Louvre - Cour Puget

Découvrir l'œuvre

Jean-Michel Othoniel entre au Louvre

Commande publique
Musée du Louvre - Cour Puget
11/10/2019
Voir la publication

La Rose du Louvre, de Jean-Michel Othoniel entre dans les collections du musée du Louvre

Le musée du Louvre annonce que La Rose du Louvre, création originale réalisée par Jean-Michel Othoniel à l’occasion des 30 ans de la Pyramide, va rejoindre les collections du musée. Cette donation vient une nouvelle fois marquer la fécondité des liens entre la création contemporaine et le palais du Louvre.
Présentée depuis le 25 mai 2019 dans la cour Puget, ces six peintures inédites à l’encre sur feuilles d’or ont pris place naturellement parmi les chefs-d’oeuvre de la statuaire de jardin des 17e et 18e siècles. Pour créer ces toiles, l’artiste s’est inspiré de la rose peinte par Rubens dans Le Mariage de Marie de Médicis et d’Henri IV (1621-1625). Cette rose est pour Jean-Michel Othoniel la fleur emblématique du musée. Reine parmi les fleurs, triomphante, symbole de pouvoir et de passion, cette rose peinte avec une grande liberté nous parle du destin d’une femme, de sa beauté, de son amour plus fort que la mort, de l’histoire de France, de l’histoire du musée.

« Le musée du Louvre a été créé pour les artistes comme un lieu vivant, d’inspiration pour les créateurs de chaque époque et nous sommes heureux d’accueillir de façon pérenne l’oeuvre de Jean-Michel Othoniel qui nous offre à contempler une création originale très onirique issue de ses promenades dans les salles du musée ».
Jean-Luc Martinez, président-directeur du musée du Louvre

« Ce projet de commande pour les 30 ans de la Pyramide m’a passionné. Ces deux dernières années, j’ai adoré parcourir les salles du Louvre à la recherche d’une fleur qui pourrait devenir le symbole du plus grand musée du monde. L’exposition de mes toiles dans la cour Puget m’a fortement ému. Le fait que le Louvre désire garder cette installation en ce lieu me bouleverse. Rejoindre Georges Braque, CY Twombly, Anselm Kiefer et côtoyer avec eux les chefsd’oeuvre de l’humanité est un honneur qui transcende tous mes rêves d’artiste».
Jean-Michel Othoniel, artiste

Invité par le musée du Louvre à l’occasion des 30 ans de la Pyramide, Jean-Michel Othoniel a également décliné sa création originale dans un Herbier Merveilleux, un ouvrage qui recueille les notes glanées par l’artiste sur le langage secret des fleurs et leur symbolique. Jean-Michel Othoniel, qui fut gardien de jour et de nuit au Louvre pendant ses années d’études, a ainsi exploré à nouveau les salles du plus grand musée du monde pour cueillir dans ses huit départements les fleurs peintes, sculptées, dessinées, brodées, émaillées que dissimulent les chefs-d'oeuvre de la collection.

ALFA

Mars - Juin 2019, National Museum of Qatar, Doha

Découvrir l'œuvre

ALFA

Commande privée
National Museum of Qatar, Doha
28/03/2019 - 26/06/2019

En dialogue avec l'architecture du National Museum of Qatar dessinée par Jean Nouvel, Jean-Michel Othoniel a créé une installation monumentale de 114 sculptures fontaines.

ALFA apparait comme de majestueux roseaux noirs le long des rives du lagon qui s’étend sur plus 900 mètres carrés devant le musée. En se promenant autour du lagon, le visiteur pourra découvrir sous des angles divers des silhouettes se réfléchissant dans l’eau, évoquant la beauté abstraite de la calligraphie arabe. Par moments, les sculptures se transforment également en fontaines, lançant des arabesques d’eau vers le ciel, épousant les courbes de l’architecture du musée.


ALFA est installée de façon permanente dans le lagon du National Museum of Qatar, Doha, visible à partir du 28 mars 2019.

COSMOS

Janvier 2019

Découvrir l'œuvre

COSMOS

Commande privée
01/01/2019

Pour le Hamad International Airport de Doha, j'ai créé une sculpture monumentale: COSMOS. Je me suis inspiré d'un objet issue de la collection du Museum of Islamic Art, le plus ancien astrolabe islamique du monde. Je voulais rendre hommage à cet objet extraordinaire, car l’astronomie est un thème de plus en plus important dans mon travail. COSMOS est pour moi l'occasion d'explorer à fond, pour la première fois, cette idée de la circonvolution planétaire. J'ai choisi l'or, le plus noble de tous les métaux, car il évoque la chaude lumière du soleil. On pense que l’or aurait été produit naturellement dans l’univers par la collision des étoiles et aurait été présent dans la poussière à l’origine du système solaire. J'ai donc voulu créer une énorme étoile suspendue dans les airs comme un petit univers formé par les mouvements dorés des étoiles. COSMOS est un globe céleste monumental faisant écho aux trajectoires des voyageurs tout autour de notre planète. Vu de côté ou de dessous, l’ouvre se présente comme une calligraphie lumineuse dessinée dans l'espace. COSMOS prend également la forme de la rose épanouie lorsque le visiteur lui fait face. La rose devient une sculpture abstraite, une allégorie de la beauté suprême. Ensuite, j’ai réalisé que le symbole de l’aéroport international de Hamad avait également la forme d’une fleur ouverte et d’un motif géométrique traditionnel à huit pétales. Cette forme organique est une inspiration pour créer cette œuvre d'art, montrant que la beauté du réel reste une source d’émerveillement perpétuel.

Découvrez aussi

Actualités

En savoir plus

Découvrez aussi

Biographie

En savoir plus

Découvrez aussi

Publications

En savoir plus