Actualités
Othoniel Les Filtres Studio La Solfatara

Actualités

Expositions, projets et événements en cours

Treasure Gardens

Juin - Août 2022, Seoul

Le rêve de l'eau

Mai - Novembre 2022, Palais Idéal du Facteur Cheval

Jean-Michel Othoniel

Janvier - Février 2022, Perrotin Hong Kong

Treasure Gardens

Juin - Août 2022, Seoul

En savoir plus

Treasure Gardens

Seoul
16/06/2022 - 07/08/2022
Télécharger le communiqué

Du 16 juin au 7 août 2022, Jean-Michel Othoniel expose pour la première fois en Corée, une série d’oeuvres inédites. Le Séoul Museum of Art est entouré de jardins, dont celui appartenant au Palais Impérial. L’artiste a l’honneur et le privilège de pouvoir y montrer une série de sculptures posées sur l’eau.


Treasure Gardens accueille le visiteur comme dans un conte de fées enchanté. La métaphore du jardin est au coeur de l’oeuvre de l’artiste. L’artiste lie depuis toujours le Jardin des sens à son Jardin spirituel. Le jardin aux mille essences du Deoksugung Palace, aussi nommé “ Palais de la longévité vertueuse ”, offre à l’artiste le parfait écrin à ses rêveries poétiques.


L’exposition se poursuit dans les salles du musée, sous le signe du majestueux et de la contemplation. On y retrouve sa passion pour les roses, et notamment celles qu’il a peint pour le musée du Louvre à Paris, ainsi qu’une toute nouvelle série spécialement créee pour Séoul, inspirée des Plum Blossom, symbole de résistance et de fertilité. Ces toiles, comme les fleurs, annoncent la fin d’un hiver et la joie de la renaissance, la fin d’une période difficile et l’espoir d’un monde meilleur.


L’artiste s’attache aux signes que nous offre la nature, aux bruits du vent dans les feuilles, aux vols des oiseaux, à ce merveilleux qui nous entoure et que nous devons réapprendre à connaître ; Othoniel oeuvre depuis longtemps déjà à un ré-enchantement du monde.

Le rêve de l'eau

Mai - Novembre 2022, Palais Idéal du Facteur Cheval

En savoir plus

Le rêve de l'eau

Palais Idéal du Facteur Cheval
15/05/2022 - 06/11/2022

Du 15 mai au 6 novembre 2022


Pour célébrer les 110 ans de sa construction, le Palais idéal du facteur Cheval est heureux d’accueillir l’exposition Le rêve de l’eau, imaginée par l’artiste Jean-Michel Othoniel.
Créée spécialement pour ce lieu unique au monde, l’exposition se déploie pour la première fois au cœur de l’œuvre du facteur Cheval et de son jardin.
Inspirée par les dessins préparatoires du facteur Cheval, l’intervention de Jean-Michel Othoniel en appelle au sensible et convoque le merveilleux pour rendre vivant le rêve du facteur Cheval : que le Palais soit animé de jeux d’eau, de fontaines et de cascades. Dans un dialogue parfait, Jean Michel Othoniel vient créer des œuvres tout autour et à l’intérieur du Palais, s’inspirant des formes conçues par le facteur Cheval.


Invité par le Directeur du Palais idéal, Frédéric Legros, Jean-Michel Othoniel relève avec subtilité le défi qui consiste pour la première fois à faire rentrer la création contemporaine dans l’œuvre singulière du facteur Cheval. Entre sculpture, construction et folies, deux univers d’artistes singuliers viennent se rencontrer.

Le Théorème de Narcisse

Septembre 2021 - Janvier 2022, Petit Palais, Musée des Beaux Arts de la ville de Paris

En savoir plus

Le Théorème de Narcisse

Petit Palais, Musée des Beaux Arts de la ville de Paris
27/09/2021 - 09/01/2022
Télécharger le communiqué

Jean-Michel Othoniel investit la totalité du Petit Palais et son jardin. Il s’agit de la plus grande exposition personnelle de l’artiste à Paris depuis sa rétrospective "My Way" au Centre Pompidou en 2011.


Pour l’occasion, en plus de 70 œuvres nouvelles, Othoniel invente Le Théorème de Narcisse : un homme-fleur, qui en se reflétant lui-même, reflète le monde autour de lui. Selon Gaston Bachelard, « le narcissisme n’est pas toujours névrosant, il joue aussi un rôle positif dans l’oeuvre esthétique. La sublimation n’est pas toujours la négation d’un désir. Elle peut être une sublimation pour un idéal. »


 


L’artiste tisse une toile d’irréalité, d’enchantement, d’illusion, de libération de l’imagination. Rivières de briques bleues, Lotus et Colliers d’or, Couronne de la Nuit, Noeuds Sauvages et Precious Stonewalls miroitants, ces œuvres sont enchâssées dans le bâtiment, suspendues aux arbres ou posées sur l’eau ; elles dialoguent avec l’architecture du Petit Palais et les ors de son jardin. L’exposition est placée sous le signe du ré-enchantement et de la théorie des reflets que l’artiste développe depuis près de dix ans avec la complicité du mathématicien mexicain Aubin Arroyo. Cette invitation au rêve nous permet, le temps de l’exposition, de résister à la désillusion du monde. Cette exposition est un message d’ouverture offert gratuitement au public.

Découvrez aussi

Les Œuvres de commande

En savoir plus

Découvrez aussi

Curriculum Vitae

En savoir plus

Découvrez aussi

Expositions

En savoir plus