Expositions
  • Expositions personnelles
  • Expositions collectives
Projets Les Filtres Othoniel Studio

Expositions

Parcours de l'artiste d'aujourd'hui à 1986

Black Lotus

Février - Mars 2016, Kukje Gallery, Seoul

Black Lotus

Février - Mars 2016, Kukje Gallery, Seoul

Découvrir l'exposition

Black Lotus

Exposition personnelle
Kukje Gallery, Seoul
02/02/2016 - 27/03/2016

"Les fleurs jouent un rôle très important dans mon travail. Mon obsession pour le sens caché des fleurs et leurs symboliques est une manière de regarder le monde autrement. Le réel reste pour moi une source d’émerveillement perpétuelle. Pour cette exposition à la Kukje Gallery qui rassemble une série d’œuvres nouvelles, je me suis inspirée du Lotus.

Lors de mes nombreux voyages en Corée, j’ai été frappé par l’omniprésence du Lotus dans les jardins, mais aussi dans les peintures, les sculptures, et les motifs d’architectures traditionnelles. Symbole d’illumination, de vérité et de sérénité, cette fleur est aussi importante dans le monde bouddhique. Bouddha est assis sur ses pétales dans une posture évoquant le dernier stade de l’illumination.
Ce symbole fort de spiritualité m’amène, dans cette exposition, à explorer une dimension plus abstraite, plus radicale, et à travailler une palette de couleurs plus resserrée : le noir et le blanc, le violet et le bleu foncé, le miroir et l’or blanc.

Vierge des impuretés et des ombres de la nuit, le lotus symbolise la pureté de l’éveil de l’esprit et du cœur. Créer un Lotus Noir revient donc à créer un oxymore, un symbole d’obscure clarté, de caché révélé. Cette figure stylistique baroque n’est pas sans rappeler l’inspiration elle aussi baroque des Belles Danses, les sculptures-fontaines que j’ai réalisée en 2015 pour les jardins du château Versailles.
Le Lotus Noir est la fleur du mal de Baudelaire, la romantique splendeur invisible de Rimbaud. C’est le soleil noir de la mélancolie de Gérard de Nerval qui fait ici écho aux autoportraits d’obsidienne montrés à Basel au printemps dernier.

Ces Black Lotus sont aussi des œuvres à l’encre sur toile, des peintures qui se déploient sur de grands formats recouverts d’or blanc. Je suis heureux que pour la première fois ce travail soit montré en Corée. Peints à l’encre noire et épaisse de lithographie, ces peintures n’ont pas la fluidité du geste des calligraphies asiatiques mais elles en ont la même force de contrastes, la dynamique de formes, la radicalité et l’abstraction. J’explore ici un minimalisme poétique où la beauté et l’étrangeté des rêves prennent forme dans un monde ou le réel devient merveilleux. Tout comme chez Ellsworth Kelly, c’est de l’observation du réel Through the Looking-Glass que naît la figure abstraite dans mon travail."

Jean-Michel Othoniel

Découvrez aussi

Les Œuvres de commande

En savoir plus

Découvrez aussi

Revue de Presse

En savoir plus

Découvrez aussi

Expositions

En savoir plus